Les questions sociales et l’Intelligence Artificielle

L’humain a toujours eu peur des technologies émergentes, sans que cela ne l’arrête pour autant dans ses recherches et dans ses créations.

Article Image En-tête 4INDATA
Article Image d'en-tête 4INDATA

Les questions sociales et l’Intelligence Artificielle

L’humain a toujours eu peur des technologies émergentes, sans que cela ne l’arrête pour autant dans leur recherche et création. La recherche en intelligence artificielle a fait des bonds en avant ces dernières décennies, notamment grâce aux progrès de la vitesse de calcul (GPU et calcul parallèle) associés au Machine Learning et au Deep Learning : les machines sont désormais capables d’apprendre toutes seules à partir d’un nombre conséquent de données (Big Data). Cette perspective et l’utilisation de plus en plus massive de ces technologies dans les domaines de l’industrie, du commerce et du marketing tendent à rendre nerveux1.

Cependant, si une véritable éthique des données et de l’intelligence artificielle est mise en place (voir pour cela notre article sur la question), les technologies de l’I.A. peuvent bien au contraire répondre à certains besoins sociaux et améliorer les conditions de vie et de travail du plus grand nombre. Outre d’ouvrir de nouvelles perspectives d’emploi grâce à l’obtention de nouvelles compétences et aptitudes (à condition que les entreprises fassent la transformation numérique à temps), l’I.A. permet de réduire le traitement des tâches répétitives et chronophages, laissant aux humains les missions plus créatives.

Ces nouvelles technologies peuvent également améliorer le niveau de vie global à travers des innovations utiles au bien commun : grâce à l’analyse d’images dans le secteur agricole, les productions sont accrues, garantissant des stocks plus importants ; nous avons également évoqué l’importance des Big Data et de l’I.A. dans le secteur médical ; dans un domaine connexe, l’I.A. peut également être d’une grande utilité pour les personnes en situation de handicap (traduire de la voix en texte et vice-versa pour les personnes malentendantes ou muettes, par exemple) ; grâce à des capteurs et à l’analyse de données scientifiques, il est également possible d"anticiper des catastrophes naturelles.

L’I.A. est un nouveau défi social à relever, car nous allons devoir nous adapter à sa présence et au changement qu’elle va apporter dans nos modes de vie et de travail. Les questions sociales (aide au retour à l’emploi, financements de la protection sociale et des retraites, par exemple) doivent être prises en compte dans ce bousculement technologique2. Il est essentiel de comprendre que l’I.A. peut aussi être un outil social utile et apporter une certaine réponse aux problèmes sociaux rencontrés actuellement dans nos pays. Elle permet la mise en place de l’adaptative learning, par exemple, l’apprentissage adaptatif, qui collecte, anonymise et analyse les données des étudiants pour optimiser l’accompagnement et aider le professeur à comprendre les difficultés rencontrées par ses élèves. L’I.A. mise en place dans le secteur de l’éducation permettrait donc un véritable enseignement personnalisé, permettant non seulement de mettre en valeur les capacités des étudiants, mais également d’éviter le décrochage scolaire.

Les inégalités commencent à l’école et les nouvelles technologies de l’intelligence artificielle pourraient permettre, sur le long terme et avec un encadrement approprié, de réduire ces inégalités sociales.




Donnez-nous votre point de vue

4INDATA

Succès


Votre message a bien été envoyé

4INDATA

Votre message ne pourra pas être envoyer

4INDATA

Succès


Votre candidature a été bien prise en compte

Bienvenue !

Espace réservez à l'équipe de 4INDATA.

Bienvenue !

Merci d’entrer votre e-mail pour récupérer votre compte.

Vous avez un compte ? Connectez-vous !

Bienvenue !

Créez un compte pour continuer sur 4INDATA.

Vous avez un compte ? Connectez-vous !