L'intelligence artificielle dans le milieu médical

L’intelligence artificielle révolutionne pas à pas tous les secteurs économiques de nos sociétés néolibérales.

Article Image En-tête 4INDATA
Article Image d'en-tête 4INDATA

L'intelligence artificielle dans le milieu médical

L’intelligence artificielle révolutionne pas à pas tous les secteurs économiques de nos sociétés néolibérales. Le milieu de la santé n’échappe pas à la règle: l’I.A et les Big Data viennent assister les médecins et le personnel soignant dans de nombreux aspects de leur travail.

En effet, les recherches en NLP, en Machine Learning et en Deep Learning ont permis de créer des modèles utiles à la détection de certains symptômes, de certaines maladies ou de créer des robots d’assistance efficace, sans mentionner l’aide à la création de médicaments. Ainsi, l’I.A aide déjà dans certaines tâches médicales :

  • le diagnostique, grâce à l’analyse sémantique des rapports et des diagnostiques existants (à travers notamment les dossiers médicaux numérisés),
  • la prise en charge des cancers du sein en repérant certains symptômes,
  • la mise en place de robots assistés par ordinateur lors d’opérations chirurgicales (pour améliorer la précision des gestes ou pour effectuer de la chirurgie à distance),
  • l"interprétation d’images médicales,
  • l"aide au diagnostic (voire le modèle Watson développé par IBM).

L’utilisation de l’I.A dans le milieu médical permet non seulement de réduire le taux d’erreurs, mais constitue également un véritable atout dans le domaine de l’oncologie et elle offre l’avantage de n’avoir besoin d’aucun repos.

Néanmoins, plusieurs problèmes se posent quant à l’utilisation de telles technologies: le domaine de la santé exige des données parfaitement propres, annotées et non biaisées pour une approche numérique. Or, il est extrêmement fastidieux et coûteux d’obtenir ce genre de données. D’autant plus que la plupart des données médicales sont sous forme textuelle et requièrent donc des recherches en traitement automatique du langage pour être traitées. De plus, les organismes de recherche en I.A doivent être scrupuleux et faire attention à la protection des données, notamment dans ce secteur où la confidentialité des données patients doit absolument être protégée. Le dernier problème majeur soulevé par l’utilisation de l’I.A est le manque de transparence des décisions de la technologie: les médecins n’ont pas accès au processus de décision de l’I.A, car la technologie des réseaux de neurones et du Deep Learning fonctionnent encore mystérieusement.

Les avantages de l’I.A en milieu médical sont indéniables. Cependant il faut absolument conserver le rapport à l’individu, car il s’agit là d’un aspect primordial du secteur de la santé. L’I.A ne doit pas être mise en place dans la perspective de remplacer le personnel soignant et les médecins, mais au contraire, dans le but de les assister et de limiter les risques d’erreur. La responsabilité reste celle du médecin qui prend finalement toutes les décisions concernant le diagnostic et le traitement à administrer au patient. L’humain n’est pas encore prêt à se faire soigner par des robots, mais ils prendront de plus en plus d’importance dans le secteur de la santé.




Donnez-nous votre point de vue

4INDATA

Succès


Votre message a bien été envoyé

4INDATA

Votre message ne pourra pas être envoyer

4INDATA

Succès


Votre candidature a été bien prise en compte

Bienvenue !

Espace réservez à l'équipe de 4INDATA.

Bienvenue !

Merci d’entrer votre e-mail pour récupérer votre compte.

Vous avez un compte ? Connectez-vous !

Bienvenue !

Créez un compte pour continuer sur 4INDATA.

Vous avez un compte ? Connectez-vous !